Mon meilleur ami va mal

Cela a commencé il y a deux semaines. Habituellement, on joue à tous les dimanches à World of Warcraft. On a joué, il y a trois semaines, ensemble. Pendant la semaine suivante, je lui ai envoyé des messages via Messages sur IOS et Mac. Il ne répondait pas, je n’ai pas porté attention. Cela lui arrive de ne pas répondre à mes messages, mais on finit toujours par communiquer. Il y a deux dimanches, le soir j’attends son message traditionnel qu’il m’envoie quand il est prêt à jouer. Le message n’est jamais venu. Je lui envoie des messages et toujours pas de réponses. Je l’appelle le lundi suivant, il répond, mais il n’est pas très porté à parler. Je lui ai dit que je m’inquiétais. Cela ne l’avait pas l’air à le déranger. Je laisse faire comme cela cette journée-là. J’essaye de lui envoyer des messages la semaine suivante et toujours pas de réponse. Viens, dimanche, et pas de message pour jouer. Je l’appelle dimanche soir et pas de réponse. Je ne sais pas s’il n’était pas là ou il ne voulait pas répondre.

Je m’inquiète à son sujet, mais je ne peux rien y faire. Il ne semble pas vouloir d’aide ou parler à quelqu’un. Je ne sais pas s’il est arrivé de quoi dans sa vie. C’est quelqu’un de très conservateur, il abhorre le changement. Je ne sais pas si un gros changement lui a été imposé comme une perte d’emploi. Ce type de changement va être très difficile pour lui. Il est le genre à ne pas faire de changement même graduel quand il n’est pas en bonne posture. Personnellement, j’appelle cela jouer à l’autruche. Espérer qu’un changement n’arrivera jamais est irréaliste. Le changement va arriver tôt ou tard, c’est inévitable. Vaut mieux le préparer graduellement si possible ou être prêt à y faire face à tout moment. Je ne sais pas si c’est cela qui l’affecte en ce moment. Je n’ai aucun indice, à part, qu’il ne veut plus communiquer avec moi. Je le connais depuis 1996 et c’est la première fois que cela arrive.

J’espère que je n’ai pas fait quelque chose pour le froisser, mais je ne penserais pas. Je ne l’ai pas critiqué ou passé de commentaires à son sujet.

Cette situation me fait penser à ce qu’une intervenante m’a dit au sujet d’une de mes crises psychiatriques. Elle me disait que le monde s’inquiétait (famille, ami (dont mon ami dont je parle aujourd’hui), etc.) lors de mes crises quand je partais vivre dans les parcs. Elle voulait que je réalise que cela inquiétait le monde quand je faisais cela. Le seul problème avec cela, c’est que je n’avais plus toute ma tête lors de mes crises et dans ma tête j’avais des problèmes beaucoup plus importants que l’inquiétude de mes proches. J’imagine que mon ami est dans une situation semblable et il ne se rend pas compte de l’inquiétude qu’il me cause. J’espère juste qu’il n’a pas décidé de couper les ponts pour aucune raison. J’ose penser qu’il va mal.

Je lui ai envoyé deux courriels. Le dernier, je lui disais que je ne le contacterais plus. Par contre, mon amitié est toujours valide et s’il décide de me parler, il est le bienvenu. J’ai aussi dit que j’avais passé des moments difficiles et je m’en étais sorti. J’ai ajouté que je pouvais l’écouter si le besoin se fait sentir et je pouvais même, s’il voulait, lui donner des conseils. Je lui ai dit que s’il avait perdu son emploi que j’étais prêt à le recommander auprès d’Hydro-Québec. Ils sont toujours en mode recrutement. Peut-être que le temps va arranger les choses, mais j’en doute.

Pour l’instant, ce qui a fait ce changement d’attitude demeure un mystère! Si je n’avais pas d’inquiétude à son sujet, je dirais que tout va pour le mieux pour moi en ce moment. J’ai de l’inquiétude avec la guerre en Ukraine, mais mes angoisses, à ce sujet, sont disparues. J’ai l’impression que la guerre est rentrée dans ma vie. Même s’il n’y a rien de normal avec une guerre.

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.