La taxe santé pour les anti-vaxx!

J’ai été surpris d’apprendre la nouvelle que le gouvernement du Québec voulait instaurer une taxe santé pour les non vaccinés. J’ai regardé plusieurs avis d’experts à la télévision sur le sujet. Cela m’a fait changer ma réaction initiale face à cette nouvelle que je trouvais bien. Enfin, ils vont payer pour leur insouciance face à la COVID-19. J’allais même plus loin dans ma pensée, si les soins intensifs débordent on a qu’à débrancher les non vaccinés pour faire de la place aux vaccinés qui suivent toutes les consignes sanitaires.

Un argument qui revenait souvent c’est que cela ouvrait la porte à faire payer des soins différents selon l’état de santé. Je suis obèse (je suis au régime et j’ai perdu 54 livres à date) et je n’aimerais pas avoir à payer une taxe santé selon mon poids. Ou la fois que j’ai arrêté mes médicaments antipsychotiques lors de ma période que j’avais à accepter mes troubles mentaux. Je n’aurais pas aimé cela à avoir à payer une taxe santé pour mon erreur et c’était complètement de ma faute.

Il y a plusieurs experts qui disaient deux choses : 1- Les contraindre à rester chez eux. C’est-à-dire de demander le passeport vaccinal pour tous les endroits publics. 2- De mettre la vaccination obligatoire. Par contre cela ressemble à la taxe santé, mais ce n’est pas pareil. C’est une amende que tu payes pour n’être pas vacciné et pas une taxe sur les soins de santé.

Parfois, il faut réaliser qu’il faut avoir une éthique même envers les profiteurs du système qui sont les non vaccinés. On est tous égaux face au système de santé, mais cela n’empêche pas d’avoir des actions qui incitent comme avoir une amende .

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.